7 étapes indispensables pour devenir rédacteur web freelance rapidement

Cet article, encore une fois, n’a pas pour but d’être une pâle copie textuelle de ce qui se fait déjà sur d’autres blogs consacrés à la rédaction web. Le but est de vous donner un plan d’action à mettre en œuvre pour faire vos premières armes en tant que rédacteur web et/ou passer une étape supplémentaire en créant votre micro-entreprise. Suivez le guide !

1ère étape : s’inscrire sur des plateformes comme 5 euros.com et rédacteur.com

Vous êtes sans doute déjà au courant que vous pouvez vous inscrire sur des plateformes telles que scriber, textbroker, 5 euros.com pour débuter en rédaction web. Peut-être que vous êtes même déjà inscrit dessus. Et que ça ne décolle pas franchement pour vous. Je vais vous donner quelques conseils pour obtenir plus d’avis étoilés et de commandes. Je ne parle que de deux plateformes car ce sont celles avec lesquelles je travaille. Je ne connais pas les autres et je ne voudrais pas vous induire en erreur.

5 euros.com : mode d’emploi

12 years of slave…un film ? Non, 5 euros.com !

Partant du postulat que vous n’êtes pas le seul rédacteur sur la plateforme, il va falloir vous démarquer pour être visible. Comprenez bien une chose : la concurrence est relative. Il y a du monde, c’est vrai, mais il y a beaucoup plus de demande que de postulants. Des milliers de pages web sont crées chaque jour en France, et le besoin est quasi-illimité.

En clair, vous finirez par avoir des commandes sur 5 euros.com. Le classement se fait par étoiles, qui représentent elles-mêmes des avis. Vous devez grimper le plus vite possible dans la hiérarchie pour que l’on vous voit.

Pour cela, mettez en place l’astuce suivante :

-créez un micro-service de 1000 mots pour 5 euros. Comment ça ? C’est un peu beaucoup non ? Oui, mais c’est ce qui a fonctionné pour moi au début ( par hasard, je l’avoue ) et depuis j’ai retenu cette astuce. En effet, les clients effectuent la majorité de leurs recherches via la petite barre présente sur la page d’accueil du site. Et devinez ce qu’ils tapent quand ils cherchent un rédacteur pas cher la plupart du temps ? ( c’est un client qui me l’a dit ) Je vous le donne en 1000 : article 1000 mots.

Pourquoi 1000 mots ? Parce que cela représente grossièrement la moyenne de mots des articles en circulation sur Google. Cette fois, on se fiche de savoir s’il faut plus ou moins de mots dans un article. L’essentiel est de se mettre dans la tête du client et lui donner ce qu’il veut.

Vérifiez régulièrement votre position et quand vous aurez atteint une cinquantaine de recommandations, alors vous pourrez réduire la somme de travail et proposer des articles de 500 mots pour 5 euros par exemple. En incluant des options pour gagner d’avantage d’argent. Pour fixer le tarif de vos options, n’hésitez pas à jeter un œil à la concurrence.

Par exemple, vous pouvez rajouter les balises HTML et les images libres de droit en option. Ce qui vous permettra d’augmenter le panier moyen par client.

La plateforme rédacteur.com

Rédacteur.com fonctionne de cette manière : c’est la plateforme qui fixe les tarifs. Les rédacteurs sont ensuite sélectionnés par le client en fonction de leurs compétences et de leurs aptitudes dans le domaine souhaité. La concurrence est rude mais les tarifs sont plus élevés que 5 euros.com. Pour obtenir vos premiers clients, misez sur les commandes premiers prix, qui comptent souvent des dizaines de milliers de mots. Il y a la place pour beaucoup de rédacteurs et vous pourrez, là encore, obtenir des étoiles ( vous pensez à une saga en particulier 😉 ? ).

Autre astuce : au lieu de vous ruer sur votre boite mail à chaque alerte de rédaction disponible, comme je l’ai fait au début, connectez-vous autour de midi, car c’est là qu’il y a le plus de commandes en semaine.

Deuxième étape : vous déclarer en micro-entreprise

Félicitations ! Vous avez gagné vos premières centaines d’euros sur les plateformes de rédaction et vous aimeriez officialiser les choses. Non, je ne parle pas de mariage, mais bien d’entreprise. Le statut de micro-entreprise est de loin le plus simple et le plus adapté à votre statut de freelance.

Pour cela, rien de plus simple. Vous vous déclarez en ligne sur le site de l’URSAFF et vous recevrez un document officiel avec votre numéro de SIRET en l’espace de quelques jours. Restez bien informé à propos de votre statut d’auto-entrepreneur.

Troisième étape : vous inscrire sur la plateforme Malt pour travailler avec des entreprises

Dès lors que vous aurez crée votre entreprise, que vous aurez fait vos armes sur les plateformes de rédaction, il sera temps de passer à l’étape suivante : Malt. Il s’agit d’une plateforme qui met en relation des freelances avec des entreprises.

Le tarif journalier minimal d’un rédacteur freelance est de 130 €/ jour sur le site. Ce qui ne veut pas dire que vous gagnerez systématiquement cette somme chaque jour. Néanmoins, vous allez pouvoir commencer à établir des devis un peu plus élevés. Vous ne savez pas comment faire un devis ? Tout se fait en ligne sur le site.

Il suffit de cliquer sur le bouton « envoyer un devis » quand un client potentiel échange avec vous. En tant que débutant, je vous recommande de définir un tarif moyen de 30 euros par texte de 1000 mots, même si vous êtes rédacteur web SEO. La prestation référencement du site de votre client fera l’objet d’un autre devis. Veillez à bien tout mentionner dans le document ( prix, prestation, durée éventuelle, date de livraison etc.)

Un autre avantage de Malt, c’est que le paiement s’effectue de manière sécurisée. Le site prend bien entendu une belle commission mais vous donne la certitude de recevoir votre argent. Ce qui n’est pas forcément le cas quand vous démarchez un client à l’extérieur.

À ce propos, évitez de trouver des clients sur Malt pour leur proposer un partenariat externe ( je le dis en connaissance de cause ). Pourquoi ? Car la plateforme s’en rend compte. Leur algorithme est suffisamment perfectionné pour détecter ce genre de pratique. D’autant que vous êtes perdants dans l’histoire. Vous dégringolez dans le classement des rédacteurs web sur le site et vous n’obtenez pas de précieuses recommandations pour obtenir davantage de clients sur Malt.

Quatrième étape : création de cartes de visites

Si elles semblent quelque peu « has-been » au premier abord, les cartes de visites restent un atout précieux. Elles sont le prolongement de votre entreprise, et retiennent l’attention de potentiels collaborateurs. Pour quinze euros, vous pouvez en créer une centaine sur le célèbre site VistaPrint.

Ne faites pas les mêmes erreurs que moi : ne mentionnez pas les plateformes de rédaction sur vos cartes ! Si vous prospectez, c’est que vous voulez gagner bien plus d’argent, et par conséquent, vous allez vous adresser à des entreprises. Je vous conseille de vous créer un profil sur Linkedin, réseau professionnel par excellence.

Sur la plateforme, vous précisez sur votre profil que vous êtes rédacteur web xxxx, que vous avez suivi xxxx formations, certificats si vous avez. N’hésitez pas à mettre en avant les témoignages clients issus des plateformes de rédaction. Ils vous seront précieux pour construire votre légitimité. Attention : n’indiquez aucun tarif. Vous n’êtes pas au marché, le client lui-même vous fera une proposition.

Cinquième étape : prospecter dans des soirées networking

sympa, les freelances girls…

Nous allons encore partir sur la base d’une erreur, en l’occurrence, la mienne. Au commencement de mon activité d’entrepreneur, alors que je n’étais même pas encore rédacteur, je me rendais à certaines soirées, sans vraiment savoir pourquoi. J’errais sans but, en dehors du fait de discuter avec des entrepreneurs/ freelances autour d’une bière et, parfois, d’un apéro gratis…

Puis, un jour, mon petit cerveau s’est allumé, et j’ai compris que, comme sur Google, il fallait une intention de recherche. J’ai alors crée des cartes de visites. Entre temps, je suis devenu rédacteur web, mais là encore, ça n’a pas suffit.

L’importance de la spécialisation

Avec le recul, je me rends compte que j’ai loupé bon nombre d’opportunités. De nombreux clients, particuliers comme entreprises, étaient à la recherche de personnes pour gérer leur site internet et notamment le référencer, en plus d’écrire des articles.

Le problème, c’est que quand je me suis présenté à eux, je me suis focalisé uniquement sur les textes. Et pas la partie SEO. C’est pour cela que je mets vraiment la spécialisation en avant sur le site. Parce qu’elle permet vraiment de vous démarquer et de trouver davantage de clients.

Les événements Malt partout en France pour vous constituer un réseau solide

Il existe depuis quelques années des événements Malt pour tous les freelances, inscrits ou non sur le site. Le gros avantage de ces soirées, c’est qu’elles ont lieu dans la plupart des grandes villes françaises et que vous pouvez échanger avec de nombreux Freelances qui peuvent avoir besoin de vos services mais pas seulement.

En effet, admettons que vous preniez un ou plusieurs verres avec un(e) graphiste. Vous sympathisez, vous échangez les cartes de visites et gardez contact. Le lendemain, le ou la graphiste a un ami qui recherche un rédacteur web SEO. Bingo ! Vous êtes recommandé par cette personne, qui a gardé un bon souvenir de vous et vante votre travail auprès de son ami. Et réciproquement.

Vous le constatez, vous n’avez même pas eu à chercher de mission grâce à votre réseau. Je vais vous donner une autre solution dans la même veine.

Sixième étape : vous inscrire dans un espace de coworking

Un espace de coworking représente un espace de socialisation dans lequel vous pouvez rencontrer d’autres entrepreneurs et interagir avec eux. Au niveau professionnel, vous allez vous constituer un réseau et trouver certaines missions grâce à celui-ci. Mais nous ne faisons pas que travailler dans la vie !

Vous allez aussi tisser des liens amicaux avec les personnes présentes, et enrichir votre cercle social. Et Dieu sait que c’est important quand on est rédacteur freelance à domicile. Le rapport à la solitude fera l’objet d’un prochain article. Si vous êtes d’accord, écrivez votre approbation dans les commentaires ci-dessous ! ( je vous fais participer…)

Septième étape : vous former au SEO pour facturer plus cher vos prestations avec facture.net

La septième et dernière étape du plan consiste à suivre une formation en référencement pour facturer plus cher vos clients. Jusque-là, rien de nouveau sous le soleil, vous allez me dire que je radote comme un vieillard sénile ( et j’en ai vu, mais ça je vous le raconterai dans une prochaine histoire…).

Je vous donne un dernier tips avant de conclure : vous pouvez établir des devis et factures avec le logiciel en ligne facture.net. Pratique et ergonomique, cet outil vous fera gagner un temps précieux. Snif, je vous met le lien mais je ne gagne même pas d’argent car je ne suis pas affilié…La vie est injuste.

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout ! N’hésitez pas à laisser vos impressions ;).

Article suivant : https://redakteurpourleweb.fr/7-cles-pour-vaincre-lisolement-en-tant-que-redacteur-web-freelance-debutant/

3 comments on “7 étapes indispensables pour devenir rédacteur web freelance rapidement”

  1. Pingback: Comment devenir rédacteur web SEO et facturer plus cher vos clients ? - Redakteurpourleweb

  2. Mika Répondre

    Merci pour ces astuces, qui en tant que demandeur de rédacteurs m’a intéressé, c’est toujours utile de connaitre le parcours que peut faire un rédacteur. Merci pour ce partage.
    Cordialement

    • admin4962 Répondre

      Hello, merci Mika pour ton commentaire 😉 c’est effectivement intéressant de passer de l’autre côté du miroir

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *