Comment gérer les moments difficiles dans son business de rédaction web ?

Dans votre parcours entrepreneurial, vous allez forcément faire face à des difficultés, avoir le moral au plus bas, ressentir des émotions négatives. Pour plein de raisons : entourage négatif, client qui ne vous paye pas, échec d’une commande, avis moisi…L’essentiel est de ne pas se laisser abattre et de rebondir rapidement.

Encore une fois, cet article est construit comme un tutoriel qui vous donne des actions simples à suivre. Je précise toutefois que je ne détiens aucune vérité absolue et que ces conseils relèvent simplement de mon expérience.

Fermer son ordinateur et quitter son lieu de travail

La première chose, toute bête, à faire, si vous vous sentez d’humeur maussade, que vous en avez pris plein la tronche de la part d’un client, qu’un concurrent vous a menacé, ou qu’un formateur a refusé de vous rembourser une formation onéreuse, c’est de fermer la boîte que vous avez devant les yeux.

Sous-entendu, pas votre société, mais votre ordinateur. Quittez votre domicile si c’est votre lieu de travail. Sortez prendre l’air et méditez sur ce qui vient de se passer. Par exemple, un client vous a critiqué ? Est-ce que cela signifie que vous êtes nul (lle), condamné (e) à la médiocrité, et à manger des patates toute votre vie ? A priori, non.

Pour autant, il ne s’agit pas d’effacer l’émotion que vous éprouvez, et de faire comme si tout allait bien. Il s’agit de l’interpréter et d’analyser vos propres réactions : est ce que vous éprouvez du stress, de l’anxiété, de la colère ? Demandez vous également ce que vous pouvez améliorer la prochaine fois que vous vous trouvez dans cette situation.

En attendant, coupez avec votre travail de rédacteur, et pratiquez une activité qui vous ressource et vous fait plaisir : piscine, cinéma, balade en forêt,shopping…Tout est bon pour vous changer les idées.

Contacter et voir un ami ou un membre de votre famille pour vous confier ( ou pas)

Une fois l’émotion digérée, n’hésitez pas à appeler un ami ou un membre de votre famille pour éviter de rester seul(e), si c’est votre cas. A vous de voir si vous voulez vous confier sur ce qui vient de vous arriver dans votre travail de rédacteur web. Car un travailleur freelance est souvent dans une dynamique bien différente du salarié.

Pour ma part, je ne me confie qu’à certaines personnes à propos de problèmes d’ordre professionnels. Celles qui comprendront mon activité, et qui sauront m’encourager à travers les difficultés. D’autres personnes ne sont pas de mauvais conseil, mais risquent de vous effrayer et de vous décourager dans votre business. Car ils ont tout simplement peur pour vous.

Vous concentrer sur de nouvelles sources de revenus si un client ne vous a pas payé

Je prends ici un cas concret. Vous avez un client qui vous demande d’effectuer un « test » en rédaction. Puis, in fine, il ne vous paye pas. Il vous doit 50 €. Que faites vous ? Vous perdez votre temps à lui courir après ? Ou vous passez à autre chose ? A mon humble avis, la seconde option est la meilleure. Celle qui est la moins dévoreuse de temps en énergie et en temps.

C’est précisément ce qui m’est arrivé avec l’un de mes premiers clients. J’ai envoyé une lettre de mise en demeure, j’ai fait la queue près d’une demi-heure à la poste, j’ai affranchi la lettre…Bref, j’ai perdu mon temps, et cela n’a pas eu l’effet escompté.

Au lieu de cela, mettez vous en tête de prospecter dans des événements networkings, trouvez de nouveaux clients sur les plateformes de rédaction, ou sollicitez votre réseau d’amis et collègues freelances.

Partir en vacances

Alors oui, je sais que l’on ne peut pas toujours partir sur un coup de tête, que vous avez parfois des enfants, un (e) conjoint (e)…Mais quelle que soit votre situation, accumuler trop de sentiments négatifs par rapport à votre travail peut vous mener vers le burnout, ou tout simplement vous dégoûter du métier de rédacteur web.

Comme dans toute activité entrepreneuriale, il est bon de prendre parfois des vacances pour s’oxygéner, découvrir d’autres paysages et cultures, passer du temps avec ses enfants et sa moitié etc.

Revenir de vacances gonflé(e) à bloc et vous former sur de nouvelles compétences

Personnellement, je pense que les difficultés rencontrées dans son métier d’entrepreneur sont synonymes d’évolution et de progression dans votre métier de rédacteur. Si je n’avais pas eu ce client indésirable qui ne m’a pas payé, je n’aurais jamais ouvert les yeux sur certaines erreurs commises au début de mon parcours de rédacteur web freelance. Si je n’avais pas eu cette pseudo-menace de la part d’un concurrent, je n’aurais sans doute pas crée ce site ( pour le plus grand bonheur de certains d’entre vous ).

Il faut donc considérer chaque difficulté comme une véritable possibilité d’apprendre. Quelqu’un m’a dit dans un groupe Facebook de rédacteurs que mes articles étaient tout simplement  » de la merde », une autre a sous-entendu que je n’étais pas crédible pour créer ce blog. Croyez- vous que je les ai écouté ? Non, car je connais mes qualités autant que mes défauts, et je sais la valeur que je peux apporter aux rédacteurs web débutants qui veulent se former sur le référencement d’un site internet.

Pour revenir à nos moutons, je vous conseille de continuer à vous former pour ajouter de nouvelles cordes à votre arc. Ci-dessous, je vous offre une formation sur le SEO pour facturer plus cher vos clients.

Article suivant : https://redakteurpourleweb.fr/10-situations-en-immersion-sous-marine-pour-devenir-entrepreneur/

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *